100 ans d'expérience

Un rapport publié en prologue à la Journée mondiale pour la sécurité et la santé au travail le 28 avril, examine les résultats obtenus par l’OIT au cours des 100 dernières années et révèle certains des défis et des opportunités émergents pour la création de meilleurs environnements de travail.

Il y a 100 ans naissait l’Organisation Internationale du travail (OIT). Depuis 23 ans, nous rendons hommage tous les 28 avril à toutes les victimes des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le monde. A l'occasion de la journée mondiale de la sécurité et la santé au travail 2019, a été publié le rapport La sécurité et la santé au cœur de l’avenir du travail: Mettre à profit 100 ans d’expérience. Il passe en revue les cent ans de travail de l’OIT sur les questions de SST, et souligne les problèmes émergents.

La sécurité en chiffres

Le principal objectif de cette journée est de promouvoir dans le monde entier une culture de la sécurité et de santé au travail. Le rapport "La sécurité en chiffres" montre que 2,2 millions de travailleurs dans le monde meurent chaque année dans le cadre de leur travail, à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, soit 5 000 personnes par jour.

Bilan d'un siècle d'efforts 

Inspirée par le centenaire de l’OIT et les discussions sur l’avenir du travail, la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail se propose cette année de faire le bilan d’un siècle d’efforts visant à améliorer la sécurité et la sécurité au travail et se projette dans le futur pour poursuivre dans cette voie alors que des changements majeurs, liés aux technologies, à la démographie, à l’organisation du travail et au changement climatique, sont à l’œuvre. 

Il est aujourd’hui déterminant de :  

  • Anticiper les risques émergents
  • Mobiliser tous les acteurs autour de la culture sécurité & santé au travail
  • Adopter des stratégies de prévention plus vastes en santé publique
  • Assurer la coopération entre gouvernement – employeurs et salariés

L’action de l’OMS en matière de santé au travail met l’accent sur le renforcement de la surveillance, l’évaluation du poids de la santé au travail, le développement d’une base de données par pays, et ce afin de mieux soutenir les politiques de santé au travail, les plans d’action au niveau national. Un autre rôle clé est le développement des compétences à travers un réseau de Centres de collaboration de l’OMS en matière de Santé au Travail qui échange leurs informations sur les facteurs de risques (chimiques, physiques, ergonomiques, psychosociaux, biologiques, accidents).

La Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail du 28 avril 2019 marquera le début d’une série d’événements et d’activités organisés dans le monde entier jusqu’à la fin de l’année.

Raport  Consultez le rapport complet