Chez Vosgelis on adopte les bons réflexes !

Vosgelis et EPSAT Vosges ont décidé d’agir de concert auprès de l’ensemble des salariés de l’entreprise en proposant des sessions de sensibilisation aux risques liés au travail sur écran. Au programme, une information sous la forme d'un quiz, un "Serious Game", un accompagnement personnalisé pour les volontaires et une conférence de presse pour clôturer l'action. 

Les écrans font partie de notre quotidien, en particulier en entreprise où l’ère du digital bat son plein. On ne passe guère une journée sans regarder son écran… Même si l'usage en est aujourd’hui banalisé, le travail sur écran s'est profondément développé au cours de ces dernières années, et non sans risque. Temps passé sur écran rime notamment avec fatigue visuelle, stress ou encore troubles musculo squelettiques... 

Vosgelis, conscient de ces risques et toujours en recherche de solutions pour répondre aux différentes problématiques de santé et de bien-être, a souhaité mettre en place une action particulière. Au-delà de toutes actions individuelles qui ont pu être menées dans le cadre d’aménagements de postes au sein des différentes agences avec EPSAT Vosges, un nouveau projet est né.

Seize séances ont été animées sur l'ensemble des sites (les cinq agences Vosgelis et le siège d’Épinal). Elles ont permis aux participants de découvrir les effets des écrans sur la santé, grâce à une nouvelle forme d’aborder la prévention des risques professionnels : un quiz et un Serious game « jeu sérieux ». Les salariés, plongés dans le monde infernal des bureaux ont pu tester leurs connaissances sur le sujet. La mission : aider M. Hepsato à apprivoiser son espace de travail. Les salariés répartis en équipes ont testé 4 jeux, 2 sur tablettes et 2 sur table pour découvrir un code le plus rapidement possible, permettant d’ouvrir une boite finale avant ses adversaires.

epast2

 

epsat 4 

epsat 6

Pour clôturer ces sessions, EPSAT Vosges a proposé un accompagnement sur les postes de travail, pour les salariés volontaires, afin d’évaluer l’appropriation des messages transmis, leurs mises en œuvre par les collaborateurs, et de dispenser des conseils de prévention généraux.

Suite à la conférence de presse clôturant ce projet, l'entreprise s'est engagée dans la mise en place d'un groupe de travail sur les équipements (choix des outils informatiques). Par ailleurs, une action de prévention plus globale va être mise en place notamment sur l'usage des tablettes pour les chargés de clientèle. 

Quelques chiffres